2009-10-16

Réseau de la petite enfance francophone du N.-B.

Cette semaine, j’ai eu la chance de participer à une rencontre du Réseau de la petite enfance francophone du Nouveau-Brunswick, organisée par l’Association francophone des parents du N.-B. (AFPNB).

Issues de différents organismes qui travaillent ou qui s’intéressent de près à la petite enfance, une vingtaine de personnes étaient présentes afin d’élaborer des orientations stratégiques pour les prochaines années. Un but commun : l’épanouissement des enfants francophones (ayants-droit) de 0 à 5 ans.

À titre de directeur d’une école primaire qui héberge un centre de développement de la petite enfance et de la famille, le Phare familial, ma présence à ce comité réaffirmait l’importance pour l’école de bien comprendre le développement des jeunes d’âge préscolaire et d’appuyer toutes démarches qui aident ces jeunes enfants à mieux se préparer à l’entrée à l’école. De plus, en milieu minoritaire, cette préparation comprend des éléments importants de francisation précoce.

Se préoccuper de la petite enfance, c'est prendre son rôle de parent et/ou d'éducateur à coeur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire