2009-11-27

La petite enfance: une vision nationale

Mardi dernier, j’étais invité à une table de travail nationale sur le développement de la petite enfance (DPE), à Ottawa, pour y présenter notre projet pilote du Phare familial. La Commission nationale des parents francophones (CNPF) en était l’hôte.

Il fut intéressant de constater qu’à travers le pays, la francophonie s’intéresse de très près au dossier de la petite enfance. Saviez-vous que c’est à peu près à l’âge de 3 ans que le cerveau humain est le plus réceptif pour faire des apprentissages, mais que c’est justement auprès d’enfants âgés entre 0 et 5 ans que les gouvernements investissent le moins? Intéressant, non?!

Les investissements qui ciblent le développement de la petite enfance sont des investissements sociaux : ils réduisent énormément les coûts futurs associés aux programmes sociaux pour adultes. De plus, pour les francophones vivant en milieu minoritaire, ces investissements contribuent à consolider une identité langagière et culturelle forte et durable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire