2009-11-14

La théorie du choix, une option pour Sainte-Bernadette?

Ce soir, je termine quatre jours d’une formation avancée sur la théorie du choix de Dr William Glasser : si tout va comme prévu, après presque 240 heures de formation, je pourrai être certifié cet été, à Toronto.

La théorie du choix, reconnue mondialement, est fondée sur le principe que tous les êtres humains agissent avec pour seul but la satisfaction d'au moins l’un des 5 besoins fondamentaux, soit le besoin d’appartenance, le besoin de liberté, le besoin de pouvoir, le besoin de plaisir ou celui de survie. La responsabilité de combler nos besoins nous appartient tous, individuellement: chacun est responsable de ses comportements, de ses choix.


La théorie du choix nous amène aussi à réfléchir aux relations humaines. Contrairement à certaines actions qui nuisent à l'établissement de relations humaines harmonieuses (p. ex. : critiquer, blâmer, se plaindre, harceler, etc.), Dr Glasser identifie sept (7) habitudes favorisant les relations saines, soit d’écouter, d’encourager, de soutenir, de respecter, d’avoir confiance, d’accepter et de toujours négocier les désaccords.

Pour en savoir plus sur la théorie du choix et sur la façon de la mettre en pratique dans votre vie (thérapie de la réalité) afin de vivre des relations saines avec les gens que vous côtoyez, je vous propose plus bas quelques lectures et une visite sur des sites Web intéressants.

Livres :
Tout élève peut réussir. (William Glasser)
La théorie du choix. (William Glasser)
La liberté de choisir. (William Glasser)

Sites Web :
www.wgicanada.com
www.wglasser.com
www.peacefulparenting.com

Glasser encourage les écoles à devenir une « école qualité », c'est-à-dire une école qui met en œuvre les éléments de la théorie du choix dans son environnement scolaire.

Y a-t-il plus beau rêve que de souhaiter que, dans une communauté scolaire, toutes les personnes qui y vivent, enfants comme adultes, puissent combler leurs besoins fondamentaux et puissent vivre des relations saines avec les autres qui les entourent? Un rêve…, vraiment?! Il faudra s’en reparler…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire