2010-05-17

Du cinéma en français au Palais Crystal de Dieppe

À partir du vendredi 21 mai 2010, le cinéma du Palais Crystal à Dieppe présentera la comédie dramatique québécoise attendue des jeunes, Le journal d'Aurélie Laflamme.
Orpheline de père depuis cinq ans, Aurélie Laflamme, adolescente de 14 ans à l'imagination fertile, se sent telle une extraterrestre dotée de neurones d'écureuil abandonnée par les siens sur Terre. Pour ajouter à son malheur, elle soupçonne sa mère d'entretenir une liaison avec le directeur de son école, Denis Beaulieu, et sa meilleure amie Kat, avec qui elle s'est récemment réconciliée, la néglige pour passer plus de temps avec Truch, son nouveau petit ami. Alors qu'elle se concentre sur ses résultats scolaires à l'approche des Fêtes, Aurélie multiplie les gaffes auprès du beau Nicolas depuis leur rencontre à l'arcade. http://www.aurelie-lefilm.com/

Les 22, 23 et 24 mai, le cinéma du Palais Crystal vous propose Shrek 4 en version française.
Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut encore faire un ogre malodorant et mal léché ? Domestiqué, assagi, Shrek a perdu jusqu'à l'envie de rugir et regrette le bon vieux temps où il semait la terreur dans le royaume. Aujourd'hui, tel une idole déchue, il se contente de signer des autographes à tour de bras. Trop triste... C'est alors que l'habile et sournois Tracassin lui propose un contrat. Shrek se retrouve soudain transporté dans un monde parallèle totalement déjanté où les ogres sont pourchassés, où Tracassin est roi, où Fiona et son bien-aimé ne se jamais rencontrés... Shrek va-t-il réussir à déjouer le sortilège, à repasser de l'autre côté du miroir, à sauver ses amis, à retrouver son monde et reconquérir l'amour de sa vie ?

Enfin, à partir du vendredi 28 mai, vous pourrez assister à la projection du drame biographique québécois L'enfant prodige mettant en vedette Patrick Drolet, Marc Labrèche, Marcha Grenon, Karine Vanasse...
Sur le clavier, les jeunes mains virevoltent, les notes s’enfoncent, la mélodie s’élève. Pour l’enfant, rien de plus facile; il entend les sons dans sa tête. Ces mains, elles appartiennent à André Mathieu. Dès son plus jeune âge, il a conquis son entourage comme son auditoire et a enflammé les salles. Adulé, acclamé, encensé, cet enfant prodige semblait avoir tout pour réussir. Du haut des sphères vertigineuses du succès, aux tréfonds des tourments, la vie du « Mozart Canadien » se fond dans sa musique. Romantique aspirant au bonheur, son histoire est pourtant jouée sur des notes tragiques.

Pour plus d'information, merci de contacter le cinéma du Palais Crystal au 382-2095.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire